AGRO-ECO

Titre du projetAmplification de la transition agro-écologique pour des systèmes de productions céréalières et maraîchères profitables et durables dans les territoires de l’Atacora au Bénin et du Houet au Burkina Faso (AGRO-ECO)
Zone d’interventionBénin (Tanguieta, Natitingou, Boukoumbé) & Burkina-Faso (Houet)
Année de démarrage du projet2019
Coordonnateur·trice NordProfesseur Marie-Paule KESTEMONT
Etablissement d’Enseignement Supérieur coordinateur NordUniversité Catholique de Louvain (UCL)
Coordonnateur·trice SudProfesseur Enoch G. ACHIGAN-DAKO
Institution coordonnatrice SudUniversité d’Abomey-Calavi (UAC)
Budget499 968,57 €

Résumé du projet,

L’agriculture ouest africaine repose sur l’agriculture familiale. Pourtant celle-ci ne permet pas d’assurer la sécurité alimentaire. Si l’agro-écologie apparaît comme la meilleure option pour assurer la sécurité alimentaire, l’amplification de ses pratiques à l’échelle des territoires reste néanmoins un défi. En se basant sur les acquis actuels de l’agro-écologie, le projet a pour objectif d’identifier, analyser et expérimenter les facteurs d’une transition de l’agriculture rurale familiale vers des pratiques agroécologiques au niveau de territoires, de transmettre les pratiques les plus adéquates à travers les acteurs de développement et de proposer un outil de mesure du tournant agro-écologique de ces territoires.

Adoptant une approche systémique, il sera conduit dans un dispositif de recherche-action avec des agriculteurs pratiquant la diversification et la rotation culturales (maïs et maraîchage) dans l’Atacora (Bénin) et dans le Houet (Burkina Faso), des académiques, des ONG et des organisations paysannes. Soutenus par un axe de gouvernance/coordination, trois axes guideront la recherche afin de :

  1. synthétiser et disséminer le potentiel des pratiques agro-écologiques à réhabiliter le bon fonctionnement des sols et leur résilience aux changements climatiques ;
  2. modéliser dans une approche systémique les conditions individuelles et collectives d’ancrage des innovations agro-écologiques et ;
  3.  proposer un outil de suivi et d’évaluation de la transition agro-écologique qui permettra de quantifier la rentabilité financière et écologique du tournant agro-écologique d’un territoire.

Une équipe interdisciplinaire composée d’agronomes, économistes, sociologues et ONG de développement sera mobilisée autour de questions de recherche posées à l’échelle de territoires, portant sur

  1. Les performances des pratiques agro-écologiques, leur efficacité dans un contexte de changement climatique, leur résilience à la pression démographique et leur contribution à la lutte contre la dégradation des sols ;
  2. Les freins et les leviers de changement pour une transition agro-écologique et son amplification à l’échelle d’un territoire, assurant la triple vocation de productivité, durabilité/résilience des agrosystèmes et inclusion sociale ;
  3. L’élaboration d’un outil de suivi-évaluation de trajectoires de transition vers une production agroécologique à un niveau territorial.

Objectif Général et Spécifiques,

ObjectifsIntitulé
OGContribuer au développement, par les exploitations agricoles familiales du Houet (Burkina Faso) et de l’Atacora (Bénin), d’une production accrue, saine et respectueuse de l’environnement, résiliente aux changements climatiques, à même d’assurer une meilleure sécurité alimentaire et nutritionnelle et de leur fournir un revenu qui couvre leurs besoins vitaux, au travers d’une transition agro-écologique.
OSIdentifier les conditions d’une transition de l’agriculture familiale vers des pratiques agro-écologiques dans les territoires de l’Atacora et du Houet, les expérimenter de manière participative et partager les plus adéquates avec les partenaires locaux en vue de leur appropriation par les producteurs.

Activités principales

R4 : La gouvernance participative au sein du projet a été renforcée.
R4-A1Mettre en oeuvre une structure de gouvernance du projet permettant les échanges réguliers entre les partenaires du projet.Mois 1-2  
R4-A2Mettre en oeuvre des dispositifs et processus efficients de pilotage, de suivi et gestion du projet.Mois 1-60
R4-A3Mettre en oeuvre un processus de coordination des activités et tâches permettant de maximiser l’efficience des actions sur le terrain.Mois 1-60
R4-A4Sélectionner les candidats doctorants et étudiants de Master.Mois 6-32
R4-A5Effectuer l’encadrement des doctorants et des étudiantsMois 1-60
R4-A6Mettre en oeuvre un dispositif interne d’évaluationapprentissage.Mois 24-26
R4-A7Organiser régulièrement des ateliers de restitution, de partage d’information et de travail entre les participants au projet.Mois 24-26
R3 : Le potentiel des pratiques agro-écologiques à préserver le capital naturel et à soutenir des rendements agricoles élevés, par des systèmes de production résilients aux changements climatiques, a été évalué et vulgarisé au travers d’un processus de rechercheaction.
R3-A1Effectuer une revue de littérature sur les pratiques et les expériences agro-écologiques de l’Atacora et du Houet.Mois 1-12  
R3-A2Relever les pratiques et connaissances endogènesMois 7-11
R3-A3Réaliser une typologie des exploitations agricolesMois 10-13
R3-A4Délimiter les territoires d’actionMois 12-14
R3-A5Évaluer les pratiques et les innovations agro-écologiques.Mois 14-41
R2: Les freins et leviers (individuels et collectifs) d’appropriation des pratiques agro-écologiques ont été analysés par un processus de recherche-action dans un rapport systémique et temporel avec les facteurs écologiques, économiques, socio-culturels et institutionnels des territoires
R2-A1Établir le profil des exploitants agricoles et analyser l’historique de leur exploitation.Mois 1-6  
R2-A2Évaluer les connaissances et les perceptions des pratiques agro-écologiques.Mois 7-21
R2-A3Identifier les facteurs favorables ou non à l’adoption et à la dissémination des pratiques agro-écologiques dans un contexte territorial.Mois 7-21
R2-A4Évaluer les intentions d’adoptions des pratiques agroécologiques dans un contexte territorial.Mois 16-39
R2-A5Évaluer les opportunités de marché pour les produits issus de pratiques agro-écologiques.Mois 16-39
R2-A6Élaborer des trajectoires de transition spécifiques aux territoires étudiés.Mois 37-47
R1: Les capacités des parties prenantes à accompagner et mesurer une transition agro-écologique à l’échelle d’un territoire ont été renforcées.
R1-A1Élaborer et valider un outil de suivi et d’évaluation de la transition agro-écologique.Mois 55-60
R1-A2Utiliser l’outil dans le cadre de recherches et de formations universitaires.Mois 1-60
R1-A3Renforcer les capacités des partenaires locaux à accompagner des processus de transition agro-écologiques spécifiques.Mois 8-60
R1-A4Améliorer les connaissances des producteurs partenaires avec des supports de formation actualisés, y compris des supports digitaux.Mois 19-60
R1-A5Soutenir des entrepreneurs agricoles et des formateurs endogènes.Mois 8-60
R1-A6Diffuser les pratiques et les innovations agro-écologiques.Mois 8-60
R1-A7Associer le projet aux plateformes multi-acteurs existantes et actives sur la thématique de l’agro-écologie.Mois 8-60

Résultats attendus,

RésultasIntitulé
RA1Les capacités des parties prenantes à accompagner et mesurer une transition agro-écologique à l’échelle d’un territoire ont été renforcées.
RA2Les freins et leviers (individuels et collectifs) d’appropriation des pratiques agro-écologiques ont été analysés par un processus de recherche-action dans un rapport systémique et temporel avec les facteurs écologiques, économiques, socio-culturels et institutionnels des territoires.
RA3Le potentiel des pratiques agro-écologiques à préserver le capital naturel et à soutenir des rendements agricoles élevés, par des systèmes de production résilients aux changements climatiques, a été évalué et vulgarisé au travers d’un processus de recherche-action.
RA4La gouvernance participative au sein du projet a été renforcée.

Partenaires

ARES (Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur) ; UCL (Université Catholique de Louvain), UAC (Université d’Abomey-Calavi), ONG Eclosio, CNRST (Centre National de la Recherche Scientifique et Technologique du Burkina Faso), ANaF-Bénin (Association Nationale des Femmes Agricultrices du Bénin), ONG Louvain Coopération ; CPF (Confédération Paysanne du Faso), ONG Autre -Terre,

Personnes à contacter

Professeur Enoch G. Achigan-Dako (UAC, e.adako@gmail.com) Professeure Marie-Paule Kestemont (UCL, marie-paule.kestemont@uclouvain.be

Privacy Policy

Introduction:

At GBioS, accessible from [https://gbios-uac.org](https://gbios-uac.org), the privacy of our visitors is one of our main priorities. This privacy policy document contains types of information that are collected and recorded by GBioS and how we use it.

Consent:

By using our website, you hereby consent to our privacy policy and agree to its terms.

Information Collection:

We collect several different types of information for various purposes to provide and improve our service to you.

Types of Data Collected:

– Personal Data: While using our service, we may ask you to provide us with certain personally identifiable information that can be used to contact or identify you.

– Usage Data: We may also collect information on how the service is accessed and used. This usage data may include information such as your computer’s Internet Protocol address, browser type, browser version, the pages of our service that you visit, the time and date of your visit, the time spent on those pages, and other diagnostic data.

Use of Data:

GBioS uses the collected data for various purposes:

– To provide and maintain our service

– To notify you about changes to our service

– To allow you to participate in interactive features of our service when you choose to do so

– To provide customer support

– To gather analysis or valuable information so that we can improve our service

– To monitor the usage of our service

Data Security:

The security of your data is important to us, but please remember that no method of transmission over the Internet or method of electronic storage is 100% secure. Although we strive to use commercially acceptable means to protect your personal data, we cannot guarantee its absolute security.

Changes to this Privacy Policy:

We may update our privacy policy from time to time. We will notify you of any changes by posting the new privacy policy on this page.

Contact Us:

If you have any questions about this Privacy Policy, please contact us at contact@gbios-uac.org.

Legal Notice

Website Publisher :

The website [https://gbios-uac.org](https://gbios-uac.org) is published by GBioS, located at 01 BP 526 Cotonou, Republic of Benin.

Publication Director:

The Publication Director is [First Name Last Name], holding the position of [professional title], who can be contacted via email at [contact@gbios-uac.org] or by phone at [phone number].

Hosting:

This site is hosted by [Hosting Provider’s Name], located at [hosting provider’s full address], [city, postal code], [country]. Contact phone: [hosting provider’s phone number].

Intellectual Property:

This site and its content are protected under copyright and intellectual property laws. Any reproduction, in whole or in part, on any electronic medium or otherwise, is strictly forbidden without prior permission from the publication director.

Personal Data Protection:

In accordance with applicable laws, you have the right to access, modify, rectify, and delete personal data concerning you. To exercise these rights, please contact [email or postal address dedicated to data protection].

Cookies:

The site [https://gbios-uac.org](https://gbios-uac.org) uses cookies to enhance user experience and analyze traffic. Cookies are files stored on your computer that collect information about your navigation. Acceptance of cookies is necessary for some functionalities of the site.

Hyperlinks:

GBioS is not responsible for the content of external sites linked by hyperlinks. The use of these sites is at the user’s own risk.

Changes to Legal Notice:

GBioS may modify this legal notice at any time. Regular consultation is recommended.

Applicable Law:

This site is governed by the laws of Benin.

For any questions regarding this legal notice, contact [contact@gbios-uac.org](mailto:contact@gbios-uac.org).

Terms of Use

  1. Introduction

Welcome to [https://gbios-uac.org](https://gbios-uac.org) (hereinafter referred to as the « site »). By accessing our site, you agree to these terms of use and commit to abide by them. If you do not agree to these terms, please do not use the site.

  1. Use of the Site

The GBioS site is a space providing information on our research and development activities in genetics, biotechnology, and seed science. The content is for personal and non-commercial use only. Any commercial use is strictly prohibited without our prior written consent.

  1. Intellectual Property

All content published on the site, including texts, graphics, logos, images, and videos, is the property of GBioS or its partners and is protected by copyright law. No part of the site may be copied, reproduced, modified, or disseminated without the express permission of GBioS.

  1. Liability

GBioS strives to ensure the accuracy and updating of the information disseminated on the site but does not guarantee that this information is complete, precise, or up to date. GBioS cannot be held responsible for damages resulting from the use of the site.

  1. Changes to the ToU

GBioS reserves the right to modify these ToU at any time. Changes will take effect as soon as they are published on the site. It is your responsibility to regularly check the ToU to be aware of any changes.

  1. Applicable Law and Jurisdiction

These ToU are governed by the laws of the Republic of Benin. In the event of a dispute, the courts of the Republic of Benin will have exclusive jurisdiction.

Contact

For any questions or requests for information concerning the site, please contact us at [contact@gbios-uac.org](mailto:contact@gbios-uac.org).